007

Il faut croire  que je n'aime plus que peindre sur des pages de livres....Sans doute parce que l"écriture d'une page d'un livre qu'on a aimé complète à merveille l'évocation d'une fleur au pinceau et à l'aquarelle..Ce sont des livres que je trouve sur des brocantes. des livres abimés dont les pages ont vieilli, un livre que j'ai déjà dans ma biblihotèque et que j'ai lu et aimé

006 , 004

Je lui ceuille quelques pages où des mots, des phrases ont souvent été le décor imaginaire qui a rempli mes pensées pendant mes lectures et qui maintenant accompagnent mon pinceau en nourrissant mon inspiration d'une certaine poésie.

Et puis quel bonheur de laisser ensuite cette fleur ou cette herbe sauvage en compagnie de mots qui lui rendront sa liberté à travers ces paysages  imaginaires qui m'ont donné tant de bonheur lors de mes lectures.

"Mars venait, la nacre de l’oignon éveillé fendait sa sèche enveloppe, qui en place de tulipes donnait issue à trois jacinthes gaillardement chauvines - une bleue, une blanche, une rouge." Colette

Selon une légende de la mythologie grecque,la fleur de jacinthe serait née du sang d'un beau jeune homme aimé de Zeus,prénommé Hyacinthe qui fut tué par Zéphir lors d'un lancer de disque