31 mai 2014

Un brin de menthe sauvage...

Un brin de menthe sauvage, de la sauge, de l'estragon ..... "Un immense paysage de Provence. Au fond, il y a une chaine de collines blanches et bleues. Dans la plaine, un verger d'olivier gris et d'amandiers verts alignés sur la terre qui est toute dorée d'herbes sèches." Marcel Pagnol L’origine du mot menthe se retrouve dans la mythologie grecque. Hadès dieu des ténèbres aurait fait la cour à Menthé la nymphe du fleuve des enfers et sa femme jalouse l’aurait transformée en plante. Hadès désespéré de ne pouvoir lui... [Lire la suite]
Posté par yvonneyvonne à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mai 2014

Fraises des bois...

Des fraises des bois parfument une page de Pagnol..... Et quelques lignes de Colette.... "Le vent se meurt sous les allées couvertes, où l'air se balance à peine, lourd, musqué...Une vague molle de parfum guide les pas vers la fraise sauvage, ronde comme une perle, qui mûrit ici en secret, noircit, tremble et tombe, dissoute lentement en suave nourriture framboisée dont l'arôme se mêle à celui d'un chèvrefeuille verdâtre, poissé de miel...."Colette     Et une recette de confiture de fraises des bois tirée de"ELLE... [Lire la suite]
Posté par yvonneyvonne à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 mai 2014

Un brin d'estragon...

Un brin d'estragon sur une page de "Manon des sources" de Pagnol... J’aime mêler la peinture à l’écriture… J’aime voir mon pinceau venir exprimer ses émotions au milieu des mots gorgés de poésie que la plume de Pagnol a laissé sur la page…. Les Arabes l'appelaient "tharkhoum" devenu "targon", puis "dragon" (nom porté jusqu'au XVIè siècle). Les feuilles fines rappelleraient la langue étroite et fourchue du dragon, d'où son nom d'herbe à dragon, dragonne, etc..., à moins qu'il s'agisse de la légende qui lui attribuait la propriété... [Lire la suite]
Posté par yvonneyvonne à 21:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 mai 2014

instant d'aquarelle....

Un instant d'aquarelle....   Un merle chante...   un pétale de rose tombe et parfume l'instant....   C'est presque un "Haïku", ces poèmes courts japonais en 17 syllabes et trois lignes qui décrivent l'émanescence des choses.... C'est une belle façon d'exprimer la fugacité des instants et des sentiments et de libérer la mémoire de notre âme qui croit ne pas pouvoir se souvenir du bonheur....    Je crois que les "Haïkus" accompagnerons mes aquarelles sur quelques pages encore....  
Posté par yvonneyvonne à 18:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :