"La couleur des sentiments" de Kathryn Stockett  

Résumé de l'éditeur      001992658   

 

 

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée.

Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui ‘la élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot.

Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié ; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

 

Mon avis sur ce livre

Un livre qui traite de la bêtise des hommes face au racisme à travers l’histoire émouvante  de femmes noires qui ont une forte personnalité. Ce livre est agréable à lire et on s’attache vraiment aux personnages. Je regrette cependant que l’écriture pas très fluide entraîne parfois des lourdeurs de style qui m’ont empêché de rentrer rapidement dans l’histoire. Ceci dit on referme le livre en ayant l’impression de quitter des amis qui nous ont fait réfléchir sur des problèmes graves.

Je ne retiendrais donc pas de belles citations de ce livre mais une belle histoire profondément humaine et émouvante.