Pour rester fidèle à mes bouquins sans laisser ma palette,J'ai eu envie de créer une passerelle entre littérature et peinture...

J'ai pris quelques pages de "Manon des sources" de Pagnol pour y peindre des branches de thym ou de lavande. La transparence de l'aquarelle permet de ne pas masquer le texte et les évocations à l'aquarelle viennent discrètement mettre un peu de couleurs, un peu comme
des "marques pages" que Pagnol aurait laissé dans ses feuillets afin que les mots n'oublient pas tout à fait les parfums de la garrigue..

 

Branche de lavande

 

Branche de thym

 

Champignons1